Quantcast
Les massages : Mise en garde - Le Toucher, Soin de Notre Tête





Translate

A Propos

Ce site est issu de la première version de mes pages-perso hébergées chez Wanadoo/Orange.
Avec le nouvel hébergement, la programmation avancée a permis une maintenace améliorée.
Les thèmes seront réorientés au fil des jours pour privilégier le thème du toucher.
D'autres sites (tel <lesmainsdubonheur.fr> sous le thème du bien-être) seront dédiés à d'autres thèmes comme les soins, l'art au service du bien-être etc...
La charte graphique est inspirée d'une proposition gratuite du web.

Ajouter le flux RSS de Le Toucher...   ajouter à mon yahoo!  
ajouter à my msn   ajouter à mon google  
ajouter à newsgator   ajouter à netvibes  

Statistiques

Bonjour à vous !... Nous sommes le lundi 26 juin 2017 et il est 15:55


visiteur unique ont fait confiance à ce site
visiteur unique ont été accueilli aujourd'hui

Soutien bénévole

Le contenu de ce site vous a plu ou vous a aidé, alors envoyez le lien vers ce site à vos amis, ou faites un lien vers lui dans votre propre site. Merci...

Site advisor

Massages, mise en garde



D'après un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. http://fr.wikipedia.org/wiki/Massage


Comment le massage est-il codifié légalement en France ?

Le terme a été défini de façon restrictive au niveau législatif pour protéger la profession de masseur-kinésitherapeute dans le décret n° 96-879 du 8 octobre 1996 (ministère du Travail et des affaires sociales, NOR : TASP9623057D) : « On entend par massage toute manoeuvre externe, réalisée sur les tissus, dans un but thérapeutique ou non, de façon manuelle ou par l'intermédiaire d'appareils autres que les appareils d'électrothérapie, avec ou sans l'aide de produits, qui comporte une mobilisation ou une stimulation méthodique, mécanique ou réflexe de ces tissus. » Dans un cadre thérapeutique, les massages sont pratiqués par des masseurs-kinésithérapeutes. Fait à noter, certains massages sont remboursés par les régimes d'assurance français. Plus de 30000 professionnels en la matière y pratiquent ce métier. Soulignons la contradiction entre le début de l'article (où on différencie le massage de bien-être et le massage thérapeutique) et le texte de loi qui rassemble ces deux pratiques sous la même définition. Sachez qu'en France, depuis 1946, seuls les kinésithérapeutes diplômés ont l'autorisation de masser. De ce fait, ils sont les seuls à pouvoir s'assurer contre les éventuelles conséquences négatives de leur geste. Un "accident" ne pourrait donc être indemnisé QUE si le geste à été pratiqué par une personne qualifiée et assurée. Il s'agit là d'une décision de santé publique visant à protéger les personnes désirant profiter des bienfaits du massage.

Ce décret a été abrogé en 2004 et libère ainsi le mot commun "massage".
Le terme "modelage" reste réservé aux esthéticien(ne)s qui ne peuvent, en contrepartie, utiliser l'appellation "massage" pour désigner leur prestation.